Bilan positif pour la 84e édition du congrès de l’Acfas

Le 84e congrès de l’Acfas, qui s’est tenu à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) du 9 au 13 mai 2016, a rempli ses objectifs et battu des records d’affluence. Plus de 6 000 chercheurs, issus de 40 pays différents, se sont réunis pour présenter leurs travaux de recherche et partager leurs connaissances.

JPEGCrédits : Nathalie St-Pierre, UQAM

C’est au cœur du quartier Latin à Montréal, dans les locaux de l’UQAM que s’est déroulé le plus grand rassemblement de la recherche francophone.

Une fois encore, le congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) a tenu ses promesses en proposant plus de 4 000 communications scientifiques autour de 227 colloques et quelque 600 communications libres. Le thème de cette dernière édition Points de rencontre a permis de rassembler des chercheurs des quatre coins du monde et de faire converger de nombreuses disciplines. Catherine Mounier, Vice-rectrice à la Recherche et à la création à l’UQAM et présidente du comité organisateur du 84e Congrès de l’Acfas, s’est félicitée du succès du congrès et a souligné le travail de l’équipe d’organisation de l’UQAM pour cet évènement. « Il s’agit de l’un des congrès les plus importants que l’Acfas ait organisé à ce jour » témoigne-t-elle dans l’émission de Radio-Canada, « Les années lumière », enregistrée dans l’enceinte de l’UQAM.

Comme chaque année, en parallèle du congrès plusieurs activités étaient ouvertes au grand public afin de promouvoir le développement de la recherche et de la culture scientifique, l’une des mission principale de l’Acfas. Ainsi, l’évènement Science-moi !a rassemblé plus de 1 000 personnes autour de conférences, d’ateliers, d’expositions ou encore de l’enregistrement des émissions de radio « Les années lumière » et « l’œuf ou la poule », l’émission scientifique de l’UQAM.

JPEGCrédits : Nathalie St-Pierre, UQAM

Parmi ces évènements, la finale québécoise du concours « Ma thèse en 180 secondes » a également fait carton plein. 17 étudiants de plusieurs universités ont présentés leur thèse en 180 secondes. Les trois candidats qualifiés pour la grande finale internationale qui se tiendra au Maroc sont Carine Monat, Alex Drolet-Dostaler et Maud Gratuze.

JPEGIllustration d’un colloque sur les médicaments de demain - Transport et libération de médicaments en utilisant des hydrogels. Voir l’article du Magazine "Découvrir"

Cette semaine particulièrement riche n’a pas échappé aux médias. Deux invités français ont participé activement à la couverture de l’évènement : Sylvestre Huet, journaliste scientifique et auteur du blog Sciences², et Tiphaine Rivière auteure de la bande-dessinée Carnets de thèse. Ces deux personnalités ont partagé leur expérience via le magazine de l’Acfas, « Découvrir » accompagnés par une équipe d’étudiants en journalisme scientifique qui ont pu bénéficier de leurs conseils.

publié le 31/05/2016

haut de la page