Commission permanente de coopération franco-québécoise : qui fait quoi ?

Plusieurs programmes, organismes et acteurs institutionnels participent à la mise en œuvre de la coopération bilatérale.

Les programmes

Programme Samuel-De Champlain : consacré à la mobilité des chercheurs et étudiants participant à des projets de recherche. Les récents projets scientifiques soutenus portent sur les biotechnologies, énergies renouvelables et le développement du Nord.

Programme Frontenac : permet le financement de 50 cotutelles sur les 500 actuellement en cours entre la France et le Québec.

Conseil franco-québécois de coopération universitaire (CFQCU) : structure souple de coordination développée et administrée en concertation étroite avec les représentants des universités québécoises et françaises, il a pour mission de conseiller les gouvernements et les institutions d’enseignement supérieur sur les principaux enjeux de la coopération universitaire France-Québec. Il soutient la mobilité professorale ainsi que les partenariats d’enseignement et de recherche entre le Québec et la France.

L’appel à projets « général »  : a pour objectif d’encourager la coopération institutionnelle et l’essor de nouveaux projets (institutions, les organismes gouvernementaux, les organismes sans but lucratif, les universités, les entreprises et organismes culturels, les fédérations et associations)

Fonds franco-québécois de coopération décentralisée (FFQCD)  : a pour objectif de jouer un effet de levier et de soutenir des projets initiés par les collectivités territoriales françaises et instances locales québécoises, qui financent le projet au moins à la même hauteur que le FFQCD.

Les acteurs institutionnels

Groupe franco-québécois de coopération économique (GFQCE) : a pour mandat de promouvoir la coopération économique entre le Québec et la France et d’assurer le suivi des décisions des premiers ministres en matière économique et la coordination d’un nombre important de dossiers économiques.

Les groupes de travail thématiques (économie sociale et solidaire, éducation, développement durable, justice)  : ont pour but de développer un échange d’expertise et une réflexion conjointe.

Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité (OFQSS) : a pour mission de diffuser et de valoriser les éléments les plus représentatifs de la réflexion française et québécoise menée sur l’ensemble des thèmes d’actualité partagés dans le domaine sanitaire et social. L’objectif recherché est de constituer un pôle francophone auquel d’autres pays pourraient se joindre ultérieurement.

Les activités de la CPCFQ s’appuient sur plusieurs structures ou organismes connexes

Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ)  : est voué à l’intensification des échanges entre les jeunes de la France et du Québec. Il offre un soutien financier pour appuyer la mobilité des participants à ces programmes ainsi que des services d’accompagnement, de suivi et de soutien logistique pour faciliter la réalisation des projets des jeunes.

Comité d’Action Politique Franco-Québécois (CAPFQ) : il conduit chaque année des stages croisés de jeunes responsables de partis politiques auprès des instances gouvernementales et législatives.

Commission franco québécoise sur les lieux de mémoire communs (CFQLMC) : elle a pour objectif de mettre en valeur les lieux de mémoire qui témoignent d’une histoire commune et d’une culture partagée. Les axes de travail de la CFQLMC sont l’inventaire, la connaissance et le partage de ces lieux de mémoire. Pour atteindre ses objectifs, la CFQLMC mise sur la collaboration des milieux scientifiques, institutionnels, associatifs et de personnes qui participent à titre privé.

publié le 20/06/2016

haut de la page