Création d’une chaire d’accueil du Collège de France à l’Université Laval

Le Collège de France est un établissement public d’enseignement et de recherche français créé en 1530. Sa mission consiste à être à la fois le lieu de la recherche fondamentale la plus audacieuse et celui de son enseignement. Une cinquantaine de professeurs, titulaires de chaires, y enseignent.

« Être nommé professeur au Collège de France est considéré comme l’une des plus hautes distinctions dans le milieu de l’enseignement supérieur en France. Il ne s’agit pas d’un titre honorifique. Les professeurs du Collège sont très actifs en recherche et ils disposent de personnel, d’équipements et de moyens impressionnants », souligne Nicole Lacasse, vice-rectrice adjointe aux études et aux activités internationales et responsable de l’entente du côté de l’Université Laval.

Par tradition, les professeurs du Collège sont encouragés à offrir une partie de leur enseignement en province ou à l’étranger. Les missions d’enseignement et les invitations de conférenciers favorisent l’établissement de liens privilégiés entre le Collège de France et certaines institutions étrangères (universités, instituts d’études avancées). Certains de ces partenariats donnent lieu à la signature de conventions portant création de chaires d’accueil qui reçoivent régulièrement des enseignements de professeurs du Collège de France, comme c’est le cas à l’Université Laval. À cette fin, le Collège crée, depuis 1997, des chaires d’accueil dans des universités situées à l’extérieur de la France afin de favoriser les missions d’enseignement de ses professeurs. « À l’hiver 2015, nous avons manifesté notre intérêt pour accueillir une de ces chaires et l’entente a été signée le 6 juillet dernier », rappelle la vice-rectrice adjointe. Le premier professeur invité dans le cadre de cette entente était présent à l’Université à la fin de septembre. Clément Sanchez, titulaire de la Chaire de chimie des matériaux hybrides au Collège de France, a présenté une conférence grand public sur les approches biomimétiques en sciences des matériaux, en plus de donner deux cours aux étudiants du Département de chimie.

Les unités qui aimeraient, elles aussi, recevoir un professeur du Collège de France auront l’occasion d’exprimer leur intérêt dans quelques mois via un appel de projets lancé par l’Université. « L’entente prévoit que nous pouvons accueillir jusqu’à trois professeurs par année, souligne la vice-rectrice adjointe. Nous allons sonder la communauté universitaire et dresser une liste des conférenciers qui soulèvent le plus d’intérêt en veillant à ce qu’il y ait un équilibre entre les différentes disciplines. » « Cette entente avec un établissement aussi prestigieux est non seulement une source de fierté pour l’Université, mais c’est également une occasion exceptionnelle de rencontres et d’échanges avec des sommités internationales pour nos professeurs et nos étudiants », conclut Nicole Lacasse.

publié le 02/12/2015

haut de la page