Dévoilement de l’œuvre « La Voix lactée » de Geneviève Cadieux par Henri de Raincourt, ministre chargé de la Coopération, et Jean Charest, Premier ministre du Québec (4 octobre 2011)

JPEGM. Henri de Raincourt, ministre chargé de la Coopération, et M. Jean CHAREST, Premier ministre du Québec, ont dévoilé l’œuvre La Voix lactée de Geneviève Cadieux à la station de métro St Lazare, mardi 4 octobre 2011.

À l’occasion des 50 ans de la Délégation générale du Québec en France et des 150 ans du transport collectif à Montréal, et dans le cadre de la convention de coopération culturelle signée en 2009 entre la RATP et la STM (Société des Transports de Montréal), la STM a décidé d’organiser un concours d’œuvres d’art ouvert aux artistes québécois, devant conduire au don d’une œuvre à inaugurer en octobre 2011 sur le réseau parisien.

En 2003, la RATP avait fourni des éléments ayant permis la reconstruction à la station Square Victoria d’un entourage conforme de l’architecte français Hector Guimard, inauguré en 2003.

Le thème de la langue française a été choisi par la RATP et la STM, ainsi que l’implantation à la station St-Lazare, à l’extrémité nord du couloir qui la relie à la station St-Augustin de la ligne 9.

La mosaïque « La Voix lactée » de Geneviève Cadieux est une transcription figurative de « La Voie lactée », œuvre figurant une bouche posée sur le toit du Musée d’art contemporain de Montréal. Dans le métro parisien, cette bouche, qui symbolise la voix parlant en langue française, est complétée par un poème d’Anne Hébert positionné le long du couloir.

Cet événement est une illustration supplémentaire du lien d’amitié qui unit la France et le Québec.

JPEG

Photo de famille lors de l’inauguration de "La voie lactée" de Geneviève Cadieux : MM. Henri de Raincourt, Jean Charest, Pierre Mongin, Mme Geneviève Cadieux, M. Michel Labrecque et Mme Monique Gagnon-Tremblay, ministre des Relations internationales du Québec (station de métro St-Augustin, Paris).

© Ministère des Affaires étrangères et européennes/Frédéric de La Mure

publié le 05/10/2011

haut de la page