Edito juin 2013

PNG

Chers compatriotes, chers partenaires, chers amis de la France et du Québec,

Nous avons le plaisir de vous adresser le premier exemplaire d’une lettre d’information mensuelle conjointement éditée par les consulats généraux de France à Montréal et à Québec. Notre ambition est double : vous rendre compte de la vitalité de la relation franco-québécoise dans toutes ses dimensions, vous faire partager le dynamisme de la présence française au Québec.

« Une communauté de valeurs »

Lors de sa rencontre en mars dernier avec Pauline Marois dans le cadre de la 17ème rencontre alternée des premiers ministres, Jean-Marc Ayrault a insisté sur la communauté de valeurs qui unit si intimement la France et le Québec. Réjouissons-nous que l’implication forte des acteurs publics et privés, la multiplication des initiatives et des projets dans les domaines économique, scientifique, universitaire, artistique et culturel, donne tant d’ampleur à nos échanges.

C’est de cet élan que cette lettre d’information entend se nourrir.

On vous emmène ?

La vocation de cette publication est, par ailleurs, de vous informer, de vous alerter et de vous inviter.

En raison de l’élection législative partielle dans la 1ère circonscription (Amérique du Nord) les samedi 25 mai et 8 juin, une partie de cette lettre est consacrée à ce scrutin, qui permettre d’élire un nouveau député.

Au-delà de cette actualité immédiate, nous veillerons, dans les prochains numéros, à vous présenter une sélection d’événements ou d’activités auxquels nos services sont associés. Vous recevrez ainsi, dans un format simple et condensé, une information qui nous l’espérons vous sera utile (1).

L’avenir en tête

Notre objectif est avant tout d’être tourné vers l’avenir. Pour que la relation franco-québécoise reste « tricotée serrée » comme l’a dit Pauline Marois à Jean-Marc Ayrault, il est essentiel que jeunes générations s’en emparent.
Chers compatriotes, chers partenaires, chers amis : au gré de vos parcours personnels et professionnels, de vos rencontres et de vos expériences, vous avez forgé vos propres convictions sur ce qui rapproche la France et le Québec. Si cette lettre d’information devient un instrument susceptible de contribuer à votre prise d’initiative, de parole ou de participation au renforcement de l’amitié franco-québécoise, nous aurons finalement atteint notre but.

Nous espérons vous voir nombreux à participer à ce projet et vous assurons de nos sentiments dévoués et cordiaux,

Nicolas Chibaeff, Consul général de France à Québec / Bruno Clerc, Consul général de France à Montréal

(1) Nous comprendrions néanmoins que tel n’est pas votre souhait. Aussi, vous pouvez nous signifier votre refus en cliquant ici ou en utilisant la procédure de désabonnement en bas de page.

publié le 29/08/2013

haut de la page