Edito août 2014

Le Congrès mondial acadien (CMA), rendez-vous incontournable organisé tous les 5 ans, aura lieu cette année du 8 au 24 août dans l’Acadie des Terres et Forêts. Les festivités se dérouleront ainsi tour à tour dans le Nouveau Brunswick , l’État du Maine aux États-Unis et au Québec. L’occasion pour la France de réaffirmer son implication dans le partenariat privilégié qui nous unit à l’Acadie.

PNG A bien des égards, le Congrès mondial acadien représente un événement important. Son statut rassembleur est impressionnant : des milliers d’Acadiens se retrouvent ainsi réunis tous les cinq ans, donnant l’image d’un peuple uni et solidaire. En 2009, pas moins de 75 000 personnes s’étaient rencontrées à l’occasion du congrès.

Le thème affiché cette année par le Congrès mondial acadien nous touchera particulièrement, puisqu’il met à l’honneur les partenaires internationaux de l’Acadie, parmi lesquels la France conserve une place d’exception. Le slogan de l’édition 2014, « l’Acadie du Monde », vient ajouter une dimension d’ouverture à celle de cohésion qu’impliquait le slogan de 2009 : « L’Acadie rassemble ».

Des liens étroits unissent la France et les communautés acadiennes, c’est cette relation privilégiée qui a amené notre pays à participer à ce cinquième Congrès. La présence française est fortement soutenue par les efforts du peuple acadien pour mieux faire connaitre leur culture en France. Ainsi depuis 2012 de nombreux événements pré-congrès ont eu lieu comme les rencontres France-Acadie à Nantes en Mars 2013 ou encore la présence d’un Pavillon de l’Acadie au Festival interceltique de Lorient.

La présence de la France sera donc soulignée à de nombreuses reprises au cours de ce congrès. Notre pays est heureux d’avoir pu s’impliquer dans plusieurs manifestations, comme La Journée de la France, la Journée de la Louisiane, ou la Journée de la francophonie canadienne, mais également d’avoir été invité à s’engager dans la programmation globale du congrès et à l’espace multimédia. Et Madame Annick Girardin, secrétaire d’Etat chargée du Développement et de la Francophonie, sera présente lors des derniers jours du congrès qui aura lieu au Québec.

Trois journées « piliers » viendront rythmer le Congrès. Le 8 août se tiendront les Cérémonies d’Ouverture à Edmundston. Cérémonies autochtones, période de recueillement à la Cathédrale, spectacle musical avec Roch Voisine, Natasha St-Pier : cette première journée permettra de lancer les festivités. Le deuxième grand moment du Congrès se déroulera le 15 août à Madawaska, pour la célébration de la Fête Nationale de l’Acadie. Après une célébration spirituelle en plein air, spectacles et rencontres seront organisés avant que soit donné le coup d’envoi du « tintamarre du CMA 2014 » puis, en soirée, du spectacle de la Fête Nationale de l’Acadie et son feu d’artifice. Enfin, les Cérémonies du nouveau départ viendront clore le Congrès le 24 août, à Témiscouata-sur-le-Lac. Un événement qu’accueillera le Québec et qui sera l’occasion pour les délégations de passer le flambeau à la région hôte du CMA 2019.

Nicolas Chibaeff, Consul général de France à Québec / Bruno Clerc, Consul général de France à Montréal

publié le 01/08/2014

haut de la page