Edito février 2014

FRIMAS est lancé !

Cette saison culturelle sous le signe de la créativité à la française a débuté de la meilleure des manières à la Société des Arts technologiques le 24 janvier dernier. Nous tenons à remercier le public venu nombreux découvrir les premières manifestations du programme.

De la poésie de Face au Mur d’Hubert Colas (Usine C) à l’expérience numérique OBE de Moatik et Fraction (SAT), en passant par la performance électro du DJ Crackboy (Igloofest) et par les siestes acoustiques de Bastien Lallemant, le lancement de FRIMAS a été représentatif du dynamisme et de la pluridisciplinarité du programme.

Surtout, cette opération n’aurait pu se faire sans l’engagement et le soutien de tous nos partenaires. Avec FRIMAS, notre équipe du service culturel et l’Institut français ont montré leur capacité à dialoguer avec 37 partenaires québécois pour mettre en place près de 60 événements. FRIMAS est le fruit d’un travail approfondi avec de grandes institutions locales, ainsi qu’avec des manifestations plus récentes proposant un renouvellement artistique et s’adressant à des publics plus jeunes (MASSIVart, MEG Montréal, Art souterrain…).

Ici, les partenaires français ne se cantonnent plus seulement aux rôles de financeurs des institutions québécoises mais démontrent une véritable capacité à dialoguer avec l’ensemble du secteur culturel québécois au bénéfice des artistes français. C’est en cela que FRIMAS répond à sa vocation de relayer au Québec toute l’énergie de la création contemporaine française. Cet élan fédérateur a d’ailleurs été salué par toute la profession présente.

Puisse le succès du lancement augurer de prometteuses répercussions en termes d’élargissement et de rajeunissement des publics de tous nos partenaires.

Nous vous souhaitons de merveilleuses découvertes !

Nicolas Chibaeff, Consul général de France à Québec / Bruno Clerc, Consul général de France à Montréal

publié le 31/01/2014

haut de la page