Edito octobre 2014

Un simple coup d’œil sur l’agenda vous donnera l’occasion de mesurer l’intensité des échanges entre la France et le Québec, portés ce mois-ci par la présence à Montréal et à Québec de nombreuses personnalités françaises :

Gérard Collomb, Sénateur-Maire de Lyon ; l’éminent sociologue Alain Touraine ; Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète ; Pierre Lacotte et la troupe du Ballet de l’Opéra national de Paris ; Pascal Boniface, directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques ; Pierre-Michel Menger, titulaire de la chaire sociologie du travail au Collège de France. Auxquels se joindront plus d’une centaine d’experts et de chercheurs dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier et autant d’artistes et interprètes participant aux partenariats culturels et artistiques entre la France et le Québec.

De nombreux thèmes – scientifiques, technologiques, économiques, culturels et artistiques – des enjeux majeurs –sociétaux, politiques, en matière de santé publique, de protection de l’environnement et d’éducation – seront abordés à la faveur de cet ensemble de manifestations.

Le témoignage des responsables d’entreprises françaises comme Alstom et Keolis vient aussi nous rappeler que ces échanges et ces investissements humains, financiers et technologiques créent de la richesse au profit des deux territoires, du Québec et de la France et s’inscrivent dans la durée et la confiance.

S’il est difficile de saisir toute la diversité des événements de cette « rentrée franco-québécoise » dans les quelques lignes d’un éditorial, ils ont en commun d’exprimer l’intérêt mutuel, le dynamisme et la volonté d’aller toujours plus loin qui portent nos relations avec le Québec.

Nicolas Chibaeff, Consul général de France à Québec / Bruno Clerc, Consul général de France à Montréal

publié le 29/09/2014

haut de la page