F.A.Q - étudier en France

1. Dois-je fournir une preuve d’assurance lors de ma demande de visa 3B ? (RAMQ, complémentaire voyage et responsabilité civile).

NON. Vous n’avez pas à transmettre une preuve d’assurance avec votre demande de visa.

2. A quoi correspond la feuille de contrôle ?

Facilite le traitement de votre demande, elle se trouve à la page 7 du visa 3B.

3. Quels sont les délais de traitement pour la demande de visa ?

Visa long séjour dans le cadre de l’accord Franco -Canadien : environ 2 semaines pour les Canadiens. En période de forte activité, les délais peuvent être plus longs .

4. Étudiant au doctorat, j’irai faire un stage de plus de trois mois en France dans une unité de recherche, quel visa dois-je demander ?

Scientifiques et assistants chercheurs avec une Convention d’accueil dûment complétée et visée par l’institution d’accueil et par la préfecture (original impératif + 2 photocopies) www.consulfrance-montreal.org/visas

5. Les étudiants canadiens qui prévoient d’aller faire un stage en entreprise d’une durée inférieure à 3 mois ont-ils besoin d’un visa ?

Pour des périodes de moins de 90 jours, les Canadiens n’ont pas besoin de visa 3C. Ils ont uniquement besoin de la convention de stage. Cela concerne également les DOM/TOM.

6. Je suis finissante en anesthésiologie et je souhaite effectuer une formation de surspécialité en France, il s’agit d’un fellowship, quel type de visa dois-je obtenir ?

Visa pour Internes en médecine (médecin faisant fonction d’interne) http://www.consulfrance-montreal.org/Visa-pour-Internes-en-medecine

Stages des médecins et pharmaciens dans un établissement hospitalier (stagiaires associés)
http://www.consulfrance-montreal.org/Stages-des-medecins-et-pharmaciens

Contacter le service des visas : visas.montreal-fslt@diplomatie.gouv.fr

7. Je suis étudiante étrangère ou en visite au Québec et je souhaite continuer mes études en France, puis-je faire une demande de visa à partir du Québec ou dois-je retourner dans mon pays d’origine ?

Vous pouvez faire une demande à partir du Québec si vous avez plus de trois mois de résidence.

8. Je suis Canadien est-ce que je peux faire une formation en alternance ?

La scolarité dans des classes professionnelles (préparation au BEP, CAP, BP, BTS…) incluant une formation en alternance ou un apprentissage en entreprise n’est pas ouverte aux étrangers ne résidant pas en France. L’article L.5221-5 du Code du travail, modifié par l’article 35 de la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, réserve l’accès aux contrats de travail (apprentissage, jeunes en entreprise, etc.), destinés à permettre l’insertion professionnelle, aux étrangers autorisés à travailler en France ;

Toutefois, la formation en alternance peut se faire au bout d’un an de résidence en France.

9. Je pars en France dans 4 mois, puis-je demander mon visa dès maintenant ?

Non, un visa ne peut pas être délivré plus de 3 mois avant la date prévue du voyage.

10. Est-ce que les étudiants québécois qui partent en France dans le cadre d’un échange sont autorisés à travailler ?

Oui, vous avez la possibilité de travailler dans la limite de 60% de la durée de travail annuelle

11. Je souhaite m’inscrire en France au niveau universitaire, quels sont les frais d’inscription ?

Voir http://www.campusfrance.org/fr/page/le-cout-des-etudes

12. Quelle est la procédure à suivre pour poursuivre des études en France en 1ère année de licence ?

Pour une 1ère année de licence en université, ou école d’architecture, il faut suivre la procédure DAP entre le 15 novembre et le 22 janvier. La DAP concerne les étudiants, qui ne possèdent pas la nationalité française, titulaires d’un Diplôme d’Etudes Collégiales (DEC) ou équivalent donnant accès aux études universitaires.
http://www.consulfrance-quebec.org/La-Demande-d-Admission-Prealable

Au niveau de la licence 2, 3, master 1 et master 2, pour une inscription, vous devez contacter directement l’université de votre choix.

13. Qui est concerné par admission post-bac ?

Sont concernés :

  • Les candidats français ou candidat ressortissant de l’UE, de l’EEE, de la Confédération suisse, Monaco et Andorre ayant un bac français, Bac européen + Diplôme européen ou ayant un Diplôme étranger hors UE ou ayant un bac international
  • Les étudiants étrangers non ressortissant de l’UE, de l’EEE, de la Confédération suisse relevant d’un pays à procédure CEF-Pastel ayant un bac français, un bac européen
  • Les étudiants étrangers non ressortissant de l’UE, de l’EEE, de la Confédération suisse relevant d’un pays Hors CEF ayant un bac français, un bac européen
    www.admission-postbac.fr/

14. Est-ce qu’il y a une procédure CEF au Canada, pour les étudiants qui partent en France faire des études ?

Non, la procédure CEF au Canada n’existe plus depuis 2011. Si vous êtes un(e) étudiant(e) canadien(ne) et que vous partez étudier en France dans le cadre d’un échange interuniversitaire, http://www.ambafrance-ca.org/Accord-France-Canada-sur-la-mobilite-des-jeunes

Toute autre personne souhaitant étudier en France doit obligatoirement au préalable passer par le service culturel du consulat de France, y compris les étudiants en cotutelle et les étudiants étrangers. Pour le détail de la procédure : http://www.consulfrance-montreal.org/Visa-pour-Etudiants-majeurs-long

15. Où puis –je passer le TCF ?

Le Consulat de France n’offre pas le TCF.
Voir le site http://www.consulfrance-quebec.org/Tests-de-connaissance-du-francais

16. Existe–il des bourses d’aide à la mobilité ?

Voir le site de www.campusbourses.org

17. Comment trouver un logement ?

Les résidences universitaires sont gérées par un organisme public "LE CROUS" - http://www.crous-paris.fr/
Les logements sont attribués sur des critères sociaux très stricts. Ils sont réservés en priorité aux boursiers français.

En partenariat avec le CROUS, certains établissements peuvent réserver des logements pour les étudiants internationaux en échange en 2ème année de Master et de Doctorat. http://www.campusfrance.org/fr/page/trouver-un-logement

18. Ai-je droit à la CAF (aide au logement) ?

Pour bénéficier d’une aide au logement étudiant (Als, Alf ou Apl) :

Comme les étudiants français, les étudiants étrangers peuvent aussi bénéficier de l’aide au logement étudiant.

Cette aide est calculée en fonction du montant du loyer et des ressources de l’étudiant : son attribution n’est donc pas automatique et son montant est calculé au cas par cas. Voir www.caf.fr

19. Peut-on travailler en France après ses études ?

Dès lors que vous aurez obtenu un diplôme au moins équivalent au Master, vous pourrez demander le bénéfice d’une autorisation provisoire de séjour valable 12 mois non renouvelable, à l’issue de la validité de votre carte de séjour « étudiant ».

Cette autorisation va vous permettre d’occuper l’emploi salarié de votre choix dans la limite de 60 % de la durée légale du travail.

Enfin, si vous concluez un contrat en relation avec votre formation, assorti d’une rémunération au moins égale à une fois et demie le SMIC, vous pourrez alors travailler à plein temps et déposer une demande de changement de statut (d’étudiant à salarié) en préfecture.
http://www.campusfrance.org/fr/page/travailler-en-france-apres-ses-%C3%A9tudes

20. Combien de temps les étudiants québécois peuvent–ils rester sur le territoire français après leurs études ?

Ils doivent quitter l’Espace Schengen à la fin de leur visa. Ils peuvent y revenir en tant que touriste pour une période de 90 jours sans visa.

21. J’ai fait des études au Québec, où dois-je m’adresser pour obtenir la reconnaissance de mes études ?

En France, vous pouvez vous adresser au Centre ENIC-NARIC France : qui informe sur la reconnaissance des diplômes étrangers et délivre les attestations des niveaux d’études qui permettent de faire reconnaître le niveau de diplôme obtenu dans le pays de délivrance aux usagers. Voir le site : www.enic-naric.net

22. Est-ce que le Consulat de France peut organiser des épreuves d’examen, de concours ou de diplôme ?

Les examens dans le cadre d’études supérieures peuvent être organisés sous certaines conditions par le Collège international Marie de France à Montréal, 4635, Chemin de la Reine Montréal, QC, H3W 1W3 TEL : 514-737-1177 poste 241.

23. Quels sont les frais de scolarité de Sciences Po ?

En tant que grand établissement, Sciences Po Paris applique le tarif étranger pour les étudiants québécois au 1er cycle et la réciprocité de l’accord signé entre le Québec et la France en 2015.
http://www.sciencespo.fr/

24. Le DEC (diplôme d’études collégiales) est-il reconnu en France ?

L’accord cadre du 20 février 1996 permet la reconnaissance réciproque du diplôme du baccalauréat français (BAC) et du diplôme d’études collégiales québécois (DEC) donnant accès à l’enseignement supérieur. Voir le site http://www.consulfrance-quebec.org/Les-equivalences-de-diplomes

25. J’aimerais avoir de l’information sur les professions, les métiers ainsi que les fonctions pour lesquelles un ARM a été signé ?

Voir le site http://www.mrif.gouv.qc.ca/fr/grands-dossiers/reconnaissance-qualifications/entente-quebec-france concernant l’Entente Québec-France sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles.

publié le 17/02/2016

haut de la page