Forum de l’Acfas 2012 : comprendre les sciences, toutes les sciences !

Cet événement, le 13ème du nom, s’est tenu les 2, 3 et 4 novembre 2012 au Collège Montmorency, sur la commune de Laval, juste au nord de l’ile de Montréal, et a réuni 200 "cégepiens", accompagnés de leurs professeurs et rejoints par une délégation de 19 élèves de Stanislas.

De vendredi à dimanche, ces jeunes ont pu avoir un contact direct et privilégié avec près d’une vingtaine de chercheurs, dont 6 scientifiques issus de laboratoires et d’universités françaises.

JPEG « Dissocier sciences humaines et sciences naturelles est incongru car cela suppose que l’homme ne fait pas partie de la nature », analyse Luc-Alain Giraldeau, biologiste, lors de la soirée inaugurale du Forum Science et Société 2012 au Collège Montmorency. Sciences humaines et sciences naturelles s’alimentent l’une l’autre et sont inséparables. Et c’est bien sur cette notion d’indispensable transdisciplinarité que s’appuie ce Forum pour sensibiliser les étudiants des Cegeps à la science.

Six ateliers ont fonctionné en continu autour des thèmes : "villes grandes et vertes", "construction bio sociale des sexes", "le stress compagnon de vie", "les jeux : dessous de nos comportements", "les sciences : affaires humaines" et "les ressources naturelles comme si c’était notre jardin". Tout au long des quatre demi-journées, mais aussi lors des pauses et repas, les questions fusaient de la part des jeunes participants, très actifs et pertinents.

« Un évènement riche et intéressant qui demande beaucoup de concentration et de rapidité pour répondre aux très bonnes questions posées par les étudiants et les professeurs, explique Brigitte Chamak, sociologue et neurobiologiste française, un bon moyen de stimuler l’esprit critique  ».

Le débat initial en séance plénière était sous forme de "bar des sciences", sur le thème de "fin du monde, fin d’un monde". Les députés de la circonscription, au fédéral et au provincial, avaient accepté de participer à ce bar des sciences. Ce sont justement les deux plus jeunes députés de leurs parlements respectifs : Mme Laurin Liu du Nouveau parti démocratique (Rivière-des-Mille-Îles, agée de 22 ans) et M. Léo Bureau-Blouin du Parti Québécois (Laval-des-rapides, agé de 20 ans) une des figures du mouvement étudiant.

La page Facebook de l’Acfas où l’on retrouve des images de chercheurs et des citations : http://www.facebook.com/pages/Association-francophone-pour-le-savoir-Acfas/33532707807
Pour en savoir plus : http://www.acfas.ca/publications/decouvrir/2012/12/forum-toutes-sciences

Crédit photo : Audrey-Ann Ross

publié le 12/07/2014

haut de la page