Inauguration du LIA-STEP (INRS / CNRS)

Fruit d’une collaboration franco-québécoise de longue date, le nouveau Laboratoire international associé – Science et technologies des plasmas (LIA-STEP) vise à lever les obstacles scientifiques et technologiques actuels des plasmas en vue de fournir des solutions innovantes à de nombreux problèmes de société. Le recteur de l’INRS, monsieur Daniel Coderre, la directrice scientifique adjointe de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes du CNRS, madame Marie-Yvonne Perrin, et la doyenne par intérim de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal, madame Tania Saba, ont procédé à son inauguration le 7 octobre 2015, en présence des responsables scientifiques et des participants au premier séminaire scientifique organisé par le LIA-STEP au Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS.

La mise en commun des compétences et des laboratoires des équipes du CNRS, de l’Université Joseph Fourier – Grenoble 1, de l’Université Paul Sabatier – Toulouse 3, de l’Université de Montréal et de l’INRS offre un environnement exceptionnel de recherche et de formation pour étudier la physique des sources de plasma. Le LIA-STEP permettra aux chercheurs de pousser plus avant l’exploration de trois grandes thématiques, soit les plasmas et micro-nanoparticules ; l’interaction plasma-surface et le dépôt de couches minces ; et les sources plasma et le couplage d’énergie.

JPEG

Centré sur le développement des plasmas pour les procédés et les matériaux, le LIA-STEP aura des retombées significatives pour les secteurs de l’énergie, de l’aéronautique, de l’aérospatial, de la photonique, des sciences du vivant et du développement durable, tant en France qu’au Québec.

« En plus d’optimiser la R-D dans des créneaux très compétitifs à l’échelle internationale, le LIA-STEP innove en proposant dès l’automne 2016 un modèle original de formation. Offerte en partenariat par l’INRS et l’Université Paul Sabatier – Toulouse 3, la nouvelle formation bidiplomante en plasma s’appuie sur la recherche menée au LIA et permettra aux étudiants d’acquérir des connaissances étendues et des compétences recherchées en science et technologies des plasmas », se réjouit le recteur de l’INRS Daniel Coderre.

publié le 20/10/2015

haut de la page