Jumelage inédit entre les deux plus grandes écoles d’art dramatique en France et au Canada

Jumelage entre le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (CNSAD) et l’École nationale de théâtre du Canada (ENT) porté par le service culturel du consulat général de France à Québec.

JPEGEn janvier 2015, le service culturel du consulat général de France à Québec invitait Claire Lasne-Darceuil, directrice du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (CNSAD) à Montréal afin de découvrir les spécificités de l’École nationale de théâtre du Canada (ENT) à Montréal, école emblématique du Canada qui a formé les plus grands interprètes et auteurs du pays.

Suite à de fructueuses conversations qui ont mis en lumière les valeurs profondes que partagent le CNSAD et l’ENT du Canada dans leur fonctionnement comme dans leur structure, les deux institutions ont élaboré un projet d’échange visant à offrir à deux classes d’étudiants et à deux professeurs l’occasion d’expérimenter le travail de l’autre.

Ce projet propose de faire « jouer en miroir » les étudiants et les professeurs de chaque pays.

Un projet singulier en deux temps :

La première étape s’est déroulée du 6 novembre au 2 décembre 2015, quinze étudiants du CNSAD de Paris ont intégré le programme d’interprétation de l’ÉNT dans le cadre d’un tout premier échange pédagogique et interculturel entre les deux institutions.

En plus des cours de voix et diction, de danse, d’improvisation, de chant et d’histoire du théâtre québécois, les jeunes acteurs ont travaillé autour du texte 2h14 de David Paquet (Écriture dramatique, 2006) avec la metteure en scène Alice Ronfard.
Le stage s’est conclu par un exercice de télé-présence en direct avec les finissants en Interprétation de l’ÉNT qui se trouvaient pour leur part à Paris.

Voir la vidéo sur YouTube

La deuxième étape sera le voyage que feront les deux professeurs ayant enseigné en novembre : celui du CNSAD sera à Montréal durant une dizaine de jours au mois de mars 2016 et le professeur de l’ENT sera à Paris durant la même période. L’objectif de cet échange est de poursuivre la conversation entamée à l’automne et de confronter les différentes pédagogies ainsi que les objectifs artistiques avec les professionnels qui fréquentent chacune des institutions.

Pour le CNSAD et l’ENT, il s’agit d’une occasion extraordinaire et rare puisqu’elle place les deux institutions en face d’un interlocuteur d’importance et de référence. Par ailleurs, elles consentent à partager et à échanger sur ce qu’elles connaissent et par-là même acceptent de remettre en question leurs certitudes pédagogiques.

publié le 02/03/2016

haut de la page