La France reste la 1ère destination touristique mondiale

PNG

Statistiques du tourisme international vers la France en 2014

L’enquête annuelle auprès des visiteurs venant de l’étranger (« EVE ») sur le tourisme international en France, réalisée par la direction générale des entreprises, en partenariat avec la Banque de France, confirme que la France demeure, en 2014, la première destination touristique mondiale. Avec 83,7millions de visiteurs, cela représente une légère hausse de 0,1% des arrivées par rapport à l’année 2013.

Les clientèles lointaines marquent une forte augmentation (+8,7%), dont je me réjouis, tandis que le marché européen mature se contracte légèrement (-1,7%). Le marché asiatique enregistre une hausse spectaculaire de plus de 16%, témoignant en particulier de l’efficacité de la mesure de délivrance accélérée des visas à destination de la clientèle chinoise (« visa en 48h »), décidée et mise en œuvre en 2014 (+ 61% de visas délivrés à la clientèle chinoise en 2014).

Fait positif, le nombre total de nuitées a augmenté de 2% en 2014. La durée moyenne de séjour continue donc à augmenter, ce qui devrait accroître les recettes dégagées par le secteur du tourisme.

Dans sa comptabilisation des nuitées, l’enquête « EVE » intègre les données relatives à l’hébergement marchand traditionnel, non-traditionnel (chambres d’hôte, location de logements par des particuliers, en forte hausse) et non-marchand (amis, famille, résidence secondaire). Les premiers chiffres publiés par l’INSEE, qui affichaient fin février une légère baisse, n’intégraient que les nuitées réservées auprès d’hébergeurs marchands traditionnels (hôtels, campings, villages de vacance, etc.). Le champ couvert par l’enquête « EVE » reflète donc les nouvelles tendances, en croissance, dans le secteur du tourisme.


Les chiffres du début d’année 2015 sont eux aussi encourageants
. Les demandes de visas touristiques sont en forte hausse, en particulier pour l’Inde et la Chine, où les demandes augmentent respectivement de 38% et 65% sur les deux premiers mois.

Ces résultats positifs invitent à poursuivre les efforts importants effectués en 2014 par le ministère des affaires étrangères et du développement international, en lien avec les ministères concernés, pour mettre en œuvre les mesures que j’ai annoncées le 19 juin dernier en clôture des Assises du tourisme, notamment :

  • simplification des procédures pour les touristes : délivrance de visas accélérée pour plusieurs clientèles étrangères, suppression de la réservation obligatoire préalable en hébergement marchand pour la demande de visa ;
  • amélioration de l’information et de l’accueil des touristes à leur arrivée sur sol français : SMS d’accueil à destination des touristes chinois, wi-fi gratuit dans les aéroports parisiens, mise en place prochaine d’un forfait taxi et d’une voie de circulation dédiée entre Paris et les aéroports, ouverture prochaine des commerces le dimanche et le soir dans certaines zones, sécurité renforcée des sites touristiques ;
  • amélioration de la visibilité de notre offre touristique de destinations, pour mieux valoriser nos territoires (contrats de destination géographiques) ;
  • ordonnance de simplification dans le tourisme publiée fin mars, complétée en avril par de nouvelles mesures d’ordre réglementaire.

Ces efforts seront intensifiés, dans les prochains mois, pour tenir compte de la concurrence internationale et capter un marché touristique en pleine expansion. Les travaux du Conseil de promotion du tourisme, que je préside, dégageront des pistes d’amélioration dans les domaines de l’accueil, de l’investissement dans l’hôtellerie, du numérique et de l’outre-mer notamment.Des propositions seront faites pour renforcer l’offre française en matière de croisières. Enfin, une attention particulière sera apportée à la préparation des grands évènements sportifs et culturels que notre pays va accueillir, notamment l’Euro 2016.

publié le 16/09/2015

haut de la page