La coopération franco-Allemande

Le 16ème Conseil des ministres franco-allemand vient de se tenir en présence du Président de la République et de la Chancelière fédérale et avec la participation d’un grand nombre de ministres des gouvernements français et allemand. L’occasion de revenir sur certains aspects de cette coopération.

JPEGParmi les principales décisions prises lors de ce Conseil retenons des mesures destinées à renforcer la convergence économique et sociale, une initiative en faveur d’une politique européenne de l’énergie et des impulsions destinées à faire progresser l’Europe de la défense par le biais de davantage de coopération en faveur de la paix et de la sécurité dans le monde. Dans cet esprit, la France et l’Allemagne ont décidé d’engager des éléments de la Brigade Franco-Allemande (BFA) au Mali : ce premier déploiement dans le cadre de l’UE et sur un théâtre africain incarnera leur engagement commun pour la stabilisation de la région. La BFA s’intégrera dans la mission européenne EUTM Mali de formation des forces armées maliennes.

Les nombreuses procédures de concertation et de coopération bilatérales, constamment renforcées et enrichies depuis 1963, ont connu un nouvel essor lors de la Déclaration commune à l’occasion du 40ème anniversaire du Traité de l’Elysée du 22 janvier 2003, qui les a adaptées au nouveau contexte de la coopération entre les deux pays. En voici les principales :

publié le 20/02/2014

haut de la page