La grotte Chauvet au patrimoine de l’humanité

Un patrimoine inestimable de nos plus lointains ancêtres artistes ... que vous ne pourrez jamais visiter ... mais que les chercheurs français vont mettre prochainement à votre portée.

La reconnaissance de l’Unesco

Le comité a adopté la Déclaration de valeur universelle exceptionnelle selon laquelle la grotte ornée du Pont d’Arc dite grotte Chauvet-Pont d’Arc recèle les plus anciennes représentations picturales connues à ce jour et datées au radio-carbone de 36 000 ans à la période de l’Aurignacien. Fermée par un éboulement il y a environ 20 000 ans, elle est restée scellée jusqu’en 1994, date où elle est découverte par des spéléologues dont Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Hillaire.

La grotte contient plus de 1000 dessins principalement d’animaux ainsi qu’un grand nombre de vestiges archéologiques et paléolithiques. Les expressions les mieux préservées de la création artistique des populations aurignaciennes apportent un témoignage exceptionnel de l’art rupestre préhistorique. Outre les représentations anthropomorphes, les dessins zoomorphes montrent une sélection inhabituelle d’espèces dangereuses (notamment l’ours des cavernes et le lion, ainsi que le rhinocéros laineux) finement observées malgré la difficulté de les approcher. A ce jour, on ne connaît pas d’autre illustration de la panthère et du hibou dans une grotte ornée. L’extrême stabilité du climat intérieur de la cavité et l’absence de processus naturels extérieurs dégradants ont assuré une conservation optimale pendant des millénaires.

Une restitution à la pointe de la technologie

JPEGLégende  :
Fac-similé du "panneau des chevaux" de la grotte de Vallon-Pont-d’Arc (dite grotte Chauvet) sur lequel est notamment représenté un auroch. Ce dernier a été reproduit par un plasticien préhistorien de l’art. Découverte en 1994, cette grotte située en Ardèche est exceptionnelle de par son ancienneté (36 000 ans), la qualité de la conservation et la richesse de ses représentations pariétales. Pour faire découvrir ce lieu unique fermé au public, des fac-similés d’une vingtaine de panneaux seront réalisés d’ici 2015, dans une vaste réplique de la grotte baptisée "La Caverne du Pont-d’Arc".
Voir aussi : Film "Grotte ornée du Pont d’Arc : Vers un fac-similé" url
http://videotheque.cnrs.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=4242
Laboratoire  : UMR5608 - Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES)
Thème  : Art, Archéologie
Mots clés : Paléolithique, Animal préhistorique, Reconstitution, Rhône Alpes, Personnel masculin, Gant de protection, Peinture rupestre, Grotte, Document
Mentions obligatoires : CNRS Photothèque
Référence : 2014N01259
Photographe : DELHAYE Claude

publié le 16/07/2014

haut de la page