La ville au cœur du changement climatique. PLACE AUX OPPORTUNITES

PNGAu-delà des contraintes et des coûts, peut-on voir dans la lutte contre le dérèglement climatique une opportunité technologique, sociale ou économique ? Cette dernière peut-elle à la fois créer des emplois et réduire les émissions de carbone ? En particulier, les villes peuvent-elles augmenter leur résilience en adoptant, par exemple, des mesures pour améliorer leurs infrastructures ou optimiser leur efficacité énergétique ? Regards croisés sur cette invitation française à penser positivement.

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, la France accueille la 21ème Conférence sur le climat. Le gouvernement français souhaite y obtenir la signature d’un accord qui engage tous les pays, en fonction de leur niveau de développement, et qui soit à la hauteur du défi.

Soucieux de préparer au mieux le dialogue et de donner une issue positive à cette conférence, le Ministre Laurent Fabius a rassemblé la communauté scientifique, la société civile, les ONG et les collectivités, en insistant sur l’adaptation, la mobilisation des finances et des technologies, afin d’aller au-delà de la simple atténuation des effets du dérèglement climatique.

Agir à l’échelle de la ville ! En effet, les villes hébergent aujourd’hui 50% des habitants de la planète et représentent 80% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le monde. L’enjeu de la création ou de la transformation des villes existantes en villes faiblement émettrices de GES et résilientes est un enjeu central pour l’avenir du changement climatique, c’est aussi une opportunité de mettre l’innovation à l’honneur, pour des solutions techniques et sociales, créatrices d’emplois et de richesses.

La conférence de Montréal, qui sera la première d’une tournée en Amérique du Nord, s’inscrit donc dans la préparation de la Conférence du le climat. Elle sera animée par :

  • Nicolas Hulot, journaliste-reporter, animateur producteur de télévision (UshuaÏa) et écrivain français.
  • Jean Jouzel, climatologue et glaciologue au CNRS, Vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), co-prix Nobel
  • Émilie Alberola, économiste et chef du pôle recherche au sein de l’équipe de CDC Climat, filiale de la Caisse des Dépôts dédiée à la transition énergétique et écologique
  • Alain Bourque, directeur général du consortium de recherche Ouranos sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques
  • Steven Guilbeault, cofondateur et porte-parole d’Équiterre
  • Animateur : Yanick Villedieu, journaliste scientifique et animateur de l’émission Les années-lumière à Radio-Canada

L’évènement est COMPLET ! Vous pouvez cependant suivre les débats en direct en suivant ce lien.

Lundi 6 octobre 2014, 18h
Réservations obligatoires : http://www.coeurdessciences.uqam.ca
Entrée gratuite
Ouverture des portes et de la billetterie à 17h30
Amphithéâtre (SH-2800) du pavillon Sherbrooke de l’UQAM
200, rue Sherbrooke Ouest
Métro Place-des-Arts

publié le 10/10/2014

haut de la page