Le Portrait du mois... Claire Vinel (septembre 2012)

Deux questions sur l’immigration…

- Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu lorsque vous avez décidé de venir vivre au Québec ?

- Quel conseil donneriez-vous à votre tour à un Français qui déciderait de venir s’installer au Québec ?

Claire Vinel : Québec Zen

PNG

Vivre à l’étranger était un rêve pour Claire Vinel et son mari. « Nous nourrissions ce rêve avant même de nous rencontrer. Ce qui a déclenché sa réalisation, c’est la naissance de notre premier enfant. » Installé à Chambery et propriétaire d’une salle de sport, le couple se sent esclave de son commerce et a la sensation désagréable de ne pas pouvoir se consacrer à sa vie de famille et de passer sa vie à travailler. La décision est alors prise de vendre la salle de sport et de s’envoler vers de meilleurs cieux.

« Nous avons choisi le Québec pour la facilité. Nous nous sommes dit que les Etats-Unis représentaient un défi bien supérieur et le Québec nous semblait beaucoup plus simple, en particulier par le fait que nous partagions une langue commune. » Quand ils ont pris la décision de partir vivre au Québec, Claire et son mari n’avait encore fait aucune démarche pour obtenir les papiers d’immigration. En arrivant dans la province francophone, Claire a trouvé rapidement un employeur, lequel a fait toutes les démarches nécessaires à l’obtention d’un permis de travail de deux ans grâce auquel son mari aussi a pu travailler. « Nous avons alors eu le temps de remplir notre dossier pour l’obtention de la résidence permanente. » Peut-être l’expérience québécoise la plus stressante : « Avec du recul, je me dis que tout s’est tellement bien passé depuis notre arrivée au Québec que seule l’attente de la RP a été difficile. »

Dès l’obtention de celle-ci, Claire décide de voler de ses propres ailes. « Si on regarde mes années passées en France, j’ai toujours possédé une entreprise alors j’ai voulu faire la même chose ici. » Elle crée alors le studio de yoga ÔmYoga (www.omyogaquebec.com).

En dehors de sa vie professionnelle, Claire a trouvé à Québec un équilibre de vie. « Je me sens très bien ici. Je me suis fait des amis et j’ai trouvé facile de m’intégrer. Finalement, la vie me semble beaucoup plus douce ici qu’en France. » Son envie de découvrir le monde est nourrie par les nombreux voyages qu’elle fait chaque année et elle sait désormais qu’elle ne rentrera jamais en France. « En France, j’avais l’impression d’être toujours confrontée au mécontentement des gens. Au Québec, tout me semble plus simple, plus calme. Le travail, comme les relations aux autres. Est-ce simplement parce que je suis mieux dans ma vie ici ? C’est possible. Ce qui est certain, c’est que je n’ai pas envie que cela de change. »

Yasmine Berthou

Cliquez ici pour lire les autres Portraits du mois

publié le 04/09/2012

haut de la page