Le Premier ministre du Québec, Jean Charest à Paris

À l’occasion de sa visite de travail à Paris les 29 et 30 juin, Jean Charest, Premier ministre du Québec, a été reçu par le président de la République, le Premier ministre, ainsi que le ministre des Affaires étrangères et européennes, afin de s’entretenir de l’actualité des excellentes relations franco-québécoises. Jean Charest était accompagné de Pierre Arcand, ministre québécois des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie.
JPEG
Trois nouveaux "arrangements en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles" (ARM) ont été signés le 30 juin par Jean Charest et Bernard Kouchner.

Ces développements s’inscrivent dans le cadre de l’entente franco-québécoise sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, signée à Québec le 17 octobre 2008 par le président de la République et le Premier ministre québécois. Il s’agit de faciliter, pour ces professionnels, la possibilité d’exercer légalement sur le territoire de l’autre partie. La mise en œuvre de cette entente passe par des négociations entre les autorités compétentes françaises et québécoises en vue de signer des ARM pour chacun des métiers et professions concernées, et la modification ou l’adoption de mesures législatives et réglementaires en France comme au Québec. Ces processus, bien avancés, ont respecté l’ambitieux calendrier fixé.
JPEG
À ce stade, 48 arrangements ont été signés, portant sur 54 professions et métiers. Les trois nouveaux arrangements porteront sur les professions d’infirmier, d’ingénieur agronome et d’ingénieur forestier. Les onze premiers ARM signés pour les métiers, ainsi celui pour les assistants de service social sont entrés en vigueur, à la fois en France et au Québec. La prochaine rencontre alternée des Premiers ministres français et québécois, prévue en novembre 2010, sera l’occasion de signer une nouvelle série d’arrangements.
JPEG
Moins de deux ans après la signature de l’entente, sa mise en œuvre progresse, attestant de l’intensité des liens franco-québécois autour d’un projet particulièrement novateur et structurant pour l’avenir. La relation directe et privilégiée, qui ne cesse de se développer et s’enrichir, intègre désormais un espace de mobilité renforcé.

- Rencontre avec le président de la République

- Rencontre avec le Premier ministre

- Rencontre avec le ministre des Affaires étrangères et européennes

publié le 05/07/2010

haut de la page