Le Premier ministre du Québec à Paris, à l’occasion de la COP 21

Le premier ministre du Québec s’est rendu à deux reprises à Paris, entre le 28 novembre et le 9 décembre 2015, lors de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique - COP 21 - dès la veille de son ouverture, avec la délégation du Canada conduite par le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, puis lors des journées consacrées aux initiatives des États fédérés et des régions dans la lutte contre le réchauffement climatique.

JPEGCe séjour fut l’occasion pour Philippe Couillard de faire plusieurs rencontres bilatérales dans le cadre de la relation France - Québec, au premier rang desquels un entretien avec le président de la République, François Hollande, le 8 décembre, et avec le Premier ministre, Manuel Valls, le 28 novembre. Le premier ministre du Québec a également rencontré Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, pour un échange approfondi autour des sujets environnementaux.

La présence et l’implication du Québec ont été appréciables tout au long de la préparation de l’agenda des solutions de la COP 21. La création de la bourse carbone qui regroupe aujourd’hui le Québec la Californie et l’Ontario, figure parmi les avancées importantes en direction d’un prix mondial du carbone. L’un des objectifs des événements organisés lors de la COP 21 était de mettre en valeur les initiatives concrètes mises en œuvre au niveau infra-étatique. Le président de la République a ainsi salué la contribution apportée par les Québec dans ce domaine.

Sur le plan des relations bilatérales, le cap est désormais fixé sur la prochaine rencontre alternée au niveau des Premiers ministres, qui aura lieu à la mi-juin 2016 au Québec. Celle-ci devrait favoriser de nouvelles avancées dans la coopération franco-québécoise, qu’il s’agisse d’échanges économiques aussi bien qu’universitaires et scientifiques, ou bien de mise en commun d’expertise sur des grands sujets d’intérêt commun, tels la prévention de la radicalisation et du terrorisme.

Enfin, chacun aura relevé le moment de recueillement organisé à l’initiative de Philippe Couillard, auquel se sont joints Justin Trudeau et Manuel Valls, le 29 novembre, sur les lieux mêmes de l’attentat le plus meurtrier de ceux perpétrés le 13 novembre dernier, devant le Bataclan. Cette intention a exprimé sur le sol de notre pays la solidarité que tous les Français vivant au Québec ont pu ressentir au fil des dernières semaines. Pour reprendre les termes employés par Philippe Couillard : "Quand la France souffre, le Québec souffre aussi".

Crédit photo : © Présidence de la République - C. Alix

publié le 22/12/2015

haut de la page