Le Salon international de l’Agriculture ouvre ses portes à Paris

1.300 exposants provenant de 22 pays, 700.000 visiteurs, plus de 4.000 animaux : la 51ème édition de l’un des plus grand rendez-vous du monde agricole devrait encore battre des records. Mais l’agriculture française et européenne est en mutation. La parole à Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

La Politique agricole commune (PAC) en Europe

Fruit de 18 mois de négociations avec les partenaires européens, cette PAC rénovée ouvre une nouvelle page pour le secteur agricole. Elle rééquilibrera les aides vers ceux qui en ont le plus besoin, les éleveurs, sans pour autant déséquilibrer les autres filières –, plus verte, plus régulatrice, tournée vers l’emploi et les jeunes.

La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt en France

Le Ministre doit défendre le projet en ce début d’année au Parlement. Une loi pour que l’agriculture française, avec les secteurs agroalimentaires et forestiers, puissent relever le double défi de la performance économique et environnementale, tout en réussissant le renouvellement des générations.

Le Salon International de l’Agriculture (Paris, 22 février – 2 mars)

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont souhaité mettre en avant une agriculture en mouvement : évolutions technologiques et génétiques, agriculture d’ailleurs dans les pays du bassin méditerranéen ou émergente avec l’agriculture urbaine.

Le salon est organisé autour de quatre univers :

  • Élevages & ses filières
  • La gastronomie d’ici et d’ailleurs
  • Les cultures et filières végétales
  • Les métiers et services de l’agriculture

SIA 2014

publié le 20/02/2014

haut de la page