Les grands axes de la coopération institutionnelle

Elle se caractérise d’une part par des projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets général (et mis en œuvre par les institutions) et d’autre part par des échanges réguliers dans le cadre des groupes de travail thématiques (composés de représentants des ministères concernés dans les domaines suivants : développement durable et environnement, santé, économie sociale et solidaire, justice et éducation) dans le but d’enrichir les politiques publiques française et québécoise.

Une coopération institutionnalisée existe également dans le secteur de la santé et celui de l’économie au travers l’Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité (OFQSS) et le Groupe franco-québécois de coopération économique (GFQCE).

publié le 21/06/2016

haut de la page