Les grans axes de la relation économique franco-québécoise

Les relations économiques entre la France et la province de Québec se sont toujours maintenues à un niveau très intense et de grande qualité. Les relations institutionnelles sont notamment très étroites et se développent par l’intermédiaire du Groupe franco-québécois de coopération économique (GFQCE).

Porté par la Direction Générale du Trésor en France et par Export Québec, le GFQCE se réunit tous les ans depuis 38 ans, alternativement en France et au Québec. Il traite donc de notre coopération économique institutionnelle, identifie les axes de coopération à renforcer et prépare les thèmes économiques pour les Rencontres alternées des premiers ministres (RAPM). Il soutient également plusieurs initiatives mettant en relation des partenaires économiques français et québécois (par exemple le Programme Industriel France-Québec).

La dernière réunion a eu lieu en avril 2016, en préparation de la Rencontre Alternée des Premiers Ministres (RAPM). L’accent a été porté sur les secteurs suivants :

- le numérique, secteur dans lequel les investissements croisés se développement le plus rapidement. Un French Hub Hub, BleuBlancTech, a d’ailleurs été labellisé à Montréal le 29 janvier dernier.

- le transport intelligent, l’environnement et les technologies vertes : dans le cadre de l’après COP21, il s’agit d’un secteur de forts intérêts communs.

- les grands projets d’infrastructures et notamment la stratégie maritime et le Plan Nord. Dans le cadre de la stratégie maritime, une entente devrait d’ailleurs être signée lors de la prochaine RAPM afin de créer l’« Institut France-Québec pour la coopération dans le secteur maritime ».

publié le 21/06/2016

haut de la page