Les universités de Bordeaux et de Rennes 1 signent de nouveaux accords de coopération avec l’INRS

Les deux universités françaises de Bordeaux et de Rennes 1 en visite à Québec, ont conclu de nouvelles ententes de coopération scientifique avec l’Institut national de la recherche scientifique, INRS. Ces accords favoriseront la mobilité entre les établissements et le développement de programmes communs dans des domaines de recherche de pointe.

Le 17 juin dernier à Québec, le recteur de l’INRS, monsieur Daniel Coderre et les présidents des universités françaises, monsieur Manuel Tunon de Lara de l’Université de Bordeaux et monsieur David Alis de l’Université de Rennes 1 ont procédé aux signatures d’ententes de coopération.

Ces ententes portent sur différents volets de coopération : la mobilité des étudiants et des chercheurs ainsi que le développement de programmes de recherche conjoints.

Pour l’Université de Rennes 1, il s’agit d’une entente visant la formation des étudiants dans les secteurs de la biologie et de la santé. L’Institut Armand-Frappier de l’INRS proposera ainsi, aux étudiants de Rennes 1, des activités d’immersion et d’intégration dans le milieu de la recherche dans les domaines suivants : la microbiologie, la parasitologie, la toxicologie, l’épidémiologie, mais aussi la cancérologie et la chimie médicinale.

L’Université de Bordeaux a quant à elle signé deux accords avec l’INRS. L’un visant le développement de programmes de recherche et de formation dans les domaines des lasers et de leurs applications, des nanotechnologies et de l’eau. Cette entente fait suite à un accord signé en 2013 entre les deux universités partenaires. L’autre accord porte sur l’établissement d’un programme d’échange d’étudiants de master et doctorat dans les secteurs de la santé publique et l’épidémiologie.

publié le 08/07/2016

haut de la page