Ma thèse en 180 secondes, finale France, les résultats : 3 lauréates !

La finale nationale de Ma thèse en 180 secondes oppose les meilleurs candidats de 15 régions de France sélectionnés lors des finales régionales. Trois candidats sont sélectionnés pour participer à la finale internationale, les 24 et 25 septembre 2014 à Montréal (Québec) et représenter la France lors du concours. Ils recoivent chacun un prix, de même que le lauréat plébiscité par le public.

La finale nationale a lieu en présence de Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui préside le jury.

MT180 est une opération C.N.R.S. / Conférence des Présidents d’Université (CPU). Ils organisent la finale nationale à Lyon-Villeurbanne avec l’Université de Lyon.

Résultats

JPEGMarie-Charlotte Morin
remporte la finale nationale de "Ma thèse en 180 secondes".

La finaliste alsacienne de l’Université de Strasbourg a remporté tous les suffrages hier soir, mardi 10 juin 2014, à Lyon en obtenant à la fois le prix du public et la première place du concours avec sa thèse sur le "Rôle des protéines lin-15A et rétinoblastome dans la reprogrammation cellulaire directe in vivo chez C.elegans".
Marie-Charlotte Morin accède ainsi à la finale internationale de MT180 qui se déroulera les 24 et 25 septembre 2014 au Québec.

Elle est accompagnée des deux autres finalistes françaises, respectivement arrivées en seconde et troisième position du concours :

Noémie Mermet doctorante à l’Université d’Auvergne dans le laboratoire NEURO-DOL. Son sujet de thèse : "Implication des récepteurs 5-HT2A dans la modulation des interneurones PKCγ dans un contexte d’allodynie"
et
Chrystelle Armata doctorante à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Elle effectue sa thèse dans l’équipe de recherche de droit privé. Son sujet de thèse : "La loyauté probatoire à l’épreuve des nouvelles technologies".

publié le 16/07/2014

haut de la page