Programme Frontenac : soutien à la mobilité des doctorants

Le programme Frontenac a été créé en 1996 par le ministère des Relations internationales et de la francophonie (MRI) du Québec et le ministère des Affaires étrangères de la République française (Consulat général de France à Québec) dans le cadre de la Commission permanente de coopération franco-québécoise.

Ce programme offre un soutien forfaitaire à la mobilité des doctorants inscrits en cotutelle de thèse franco-québécoise afin de soutenir l’action de partenariat entre les deux équipes de recherche concernées.

Environ dix étudiants français et dix étudiants québécois sont ainsi sélectionnés chaque année et bénéficient d’une aide financière pour leur déplacement et leur séjour au Québec, soit une somme forfaitaire pour contribuer aux frais de voyage ainsi que trois mois de bourse maximum par an et ce, pendant trois années consécutives au maximum. Ce soutien n’est pas cumulable avec toute autre aide à la mobilité susceptible d’être octroyée par des départements ministériels, des organismes de recherche, collectivités territoriales, des universités et des entreprises français.

Les objectifs et conditions du programme :

1 - OBJECTIFS DU PROGRAMME FRONTENAC

  • Conforter la dimension internationale des écoles doctorales
  • Favoriser la mobilité des doctorants français et québécois dans des espaces scientifiques et culturels différents
  • Développer les coopérations scientifiques entre équipes de recherche françaises et québécoises.

2 - DESTINATAIRES DE L’APPEL A CANDIDATURES

Ces financements s’adressent aux doctorants français et québécois inscrits en cotutelle de thèse franco-québécoise. Tous les domaines de recherche sont concernés.

3 - CONDITIONS D’ELIGIBILITE

  • Le candidat doit être de nationalité française ;
  • Le candidat doit être inscrit en thèse en cotutelle franco-québécoise. Pour ce faire, les établissements d’enseignement supérieur français et québécois ont signé une convention les liant pour la thèse en cotutelle faisant l’objet d’une demande de soutien financier. Tout en respectant les modalités d’ordre administratif et éducatif propres à chaque établissement, cette convention doit être conforme aux dispositions énoncées dans la Convention-cadre sur les cotutelles de thèses. Une copie de la convention de thèse signée par les deux établissements doit obligatoirement être fournie en cas de sélection pour pouvoir bénéficier du financement Frontenac ;
  • Le candidat qui bénéficie d’une autre bourse de mobilité du gouvernement français n’est pas admissible ;
  • Le candidat ayant la double nationalité française et canadienne doit avoir effectué ses études secondaires et post-secondaires en France pour déposer sa candidature auprès du Consulat général de France à Québec. Si le candidat a effectué ses études secondaires et post-secondaires au Québec, sa candidature doit être déposée auprès du FRQNT qui gère le programme côté québécois.

OBSERVATIONS GÉNÉRALES SUR LES COTUTELLES INTERNATIONALES DE THÈSES
régies par l’arrêté du 6 janvier 2005

La procédure de cotutelle internationale de thèse est mise en œuvre à l’initiative et sous la responsabilité du Chef d’établissement.

  • Il est possible de réaliser une cotutelle de thèse en dehors de l’appel à candidatures.
  • La soumission à l’appel à candidatures implique au préalable la rédaction et la signature de la convention de cotutelle par les deux établissements ; la cotutelle est engagée même si le dossier n’est pas sélectionné et ne reçoit pas de soutien dans le cadre de cet appel à candidatures.]].
  • S’agissant de thèses en cotutelle franco-québécoise, il convient d’utiliser le schéma de convention de cotutelle annexé à la Convention cadre franco-québécoise sur les cotutelles d’octobre 1996. Ce document est disponible auprès du service des relations internationales des établissements d’enseignement supérieur français.

4 - SOUTIEN FINANCIER

  • Le lauréat français peut demander le soutien pour un séjour par année pendant trois (3) ans maximum. Ce soutien du Consulat Général de France à Québec comprend une somme forfaitaire pour contribuer aux frais de voyage (un aller-retour par an) et 3 mois d’indemnité (au maximum) pour les frais de séjour. Pour des séjours plus courts, un pro rata sera appliqué.
  • Les conditions et modalités de versement sont précisées aux lauréats de l’appel à candidatures.

5 - ÉVALUATION DES CANDIDATURES

Les demandes sont évaluées selon les critères suivants :

  • Excellence du dossier universitaire du candidat
  • Qualité et intérêt scientifique du projet
  • Intérêt de la cotutelle
  • Qualité scientifique des deux équipes d’accueil

L’ensemble des candidatures admissibles sont transmises à la Mission Europe et international pour la recherche, innovation et enseignement supérieur (MEIRIES) du Ministère de l’éducation nationale, enseignement supérieur et recherche pour avis

6 - ANNONCE DES RÉSULTATS
Les résultats seront transmis aux candidats en début d’année 2016.

DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 15 SEPTEMBRE 2015

PDF - 178.5 ko
Règles du programme Frontenac 2015-2016
Word - 86.3 ko

publié le 01/06/2015

haut de la page