Quatre établissements québécois lauréats du programme Apogée

Quatre établissements universitaires québécois viennent de recevoir une importante subvention de recherche via le programme Apogée Canada.

PNG
L’Université de Montréal, l’Université McGill et Polytechnique Montréal reçoivent ainsi respectivement 93,5 , 84 et 35,5 millions de dollars sur les 900 millions octroyés pour cette deuxième partie du programme. Lancé en 2014 par le gouvernement du Canada, le Fonds d’excellence en recherche Apogée a pour ambition de soutenir les établissements d’enseignement postsecondaire pour le développement de la recherche et de l’innovation dans des domaines de pointe.

Avec ces 213 millions de dollars dédiés à trois projets de recherche majeurs portés par l’université de Montréal, HEC Montréal, Polytechnique Montréal et l’Université McGill, les établissements universitaires québécois font bonnes figures. Des données massives à l’innovation des technologies médicales, les trois projets des établissements sont tournés vers les grands enjeux scientifiques de demain.

Concevoir les technologies médicales de demain

Portée par l’école Polytechnique, la création de l’Institut TransMedTech de Montréal vise la conception de la prochaine génération de technologies de diagnostic, de pronostic, d’intervention et autres technologies médicales qui permettront de s’attaquer à des maladies complexes touchant tous les groupes d’âge. L’objectif est de rendre les nouvelles technologies et interventions médicales disponibles plus rapidement et de hâter leur adoption par les utilisateurs.

Les données massives au service des canadiens

Alliance de l’Université de Montréal et de ses écoles affiliées, Polytechnique Montréal et HEC Montréal, le projet retenu nommé IVADO (Institut de la valorisation des données) propose une stratégie transformatrice de grande envergure qui fera exploser l’utilisation de l’intelligence artificielle et des méga données, dans le but de doter les ordinateurs d’un rendement quasi équivalent à celui d’un humain.

Cerveau en santé, gage d’une vie en santé

L’Université McGill retenu pour son projet majeur en neurosciences prévoit la création d’un centre d’excellence mondial visant à mieux comprendre les troubles neurologiques, cérébraux et la maladie mentale. Cette initiative repose sur la création d’une nouvelle plateforme d’analyse évoluée pour la recherche sur le cerveau – NeuroHub – qui permettra d’élaborer de nouveaux modèles afin de mieux cerner le développement normal du cerveau, d’améliorer la classification des troubles mentaux et neurologiques et de mieux comprendre les résultats cliniques des sujets.
Avec cette subvention, Montréal reçoit ainsi 24 % du budget total des 900 millions de dollars du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada et donne ainsi à la métropole un rayonnement mondial dans le domaine des mégadonnées, des technologies médicales et des neurosciences.

Pour en savoir plus sur le programme Apogée Canada et les lauréats 2016.

publié le 22/09/2016

haut de la page