Relations économiques

Les exportations françaises vers le Québec ont atteint 1,7 Md € en 2012 (et ont connu, au premier semestre 2013, une progression de 5,7 %, à 850 M€). La France occupe le 10e rang des fournisseurs du Québec, avec une part de marché de 2,7%. Elle est le 5e client du Québec (0,9 Md € en 2012). Les échanges franco-québécois sont marqués par la prédominance de la filière aéronautique.

La France exporte également de l’agroalimentaire (vins et fromages), des produits pharmaceutiques, de la parfumerie-cosmétique et des produits d’édition. Outre l’aéronautique, les exportations du Québec vers la France sont axées sur les demi-produits (aluminium, pâte à papier, papier journal) et les minerais.

La province accueille les trois quarts des filiales françaises implantées au Canada (la France est le 2ème investisseur étranger). Ces 400 implantations (Air Liquide, Bolloré, EDF, Ubisoft, Alstom, etc.) génèrent plus de 30 000 emplois. 160 entreprises québécoises sont implantées en France, dont plusieurs grands groupes : Bombardier (aéronautique, construction ferroviaire), Cascades (papier), Québecor (imprimerie). Elles ont créé plus de 10 000 emplois.

Les questions économiques et commerciales sont évoquées lors des réunions annuelles du Groupe franco-québécois de coopération économique (GFQCE). La France et le Québec se sont lancés en 2013 sur un nouveau terrain d’échanges économiques, dans le cadre du développement nordique québécois (secteurs des mines, des énergies renouvelables et de l’aménagement numérique) et de l’électrification des transports.

Pour en savoir plus : http://www.tresor.economie.gouv.fr/pays/canada

publié le 21/06/2016

haut de la page