Remise de l’Ordre National du Mérite à M. Raymond Brousseau (30 sept. 2005)

Discours prononcé par M. Alabrune, Consul général de France à Québec le vendredi 30/09/2005


Raymond BROUSSEAU

C’est pour mon épouse et moi-même un grand plaisir de vous accueillir ce soir en cette résidence de France, à l’occasion de la remise des insignes de l’Ordre National du Mérite à M.Raymond Brousseau qui a souhaité vous associer à cette cérémonie.

Raymond Brousseau, vous êtes né à Montréal en 1938, vous avez commencé votre carrière dans l’enseignement en 1963, puis en 1966 votre carrière prend une toute autre tournure, vous devenez réalisateur de cinéma pour l’Office National du Film du Canada, carrière que vous délaissez en 1975 pour devenir galeriste. Vous possédez 3 galeries d’art inuit à Québec.

JPEGTrès tôt vous avez manifesté une grande passion pour l’art inuit qui vous a conduit dès 1959 et pendant plusieurs décennies à un travail de collection ininterrompu et méticuleux de sculptures, dessins, estampes et bijoux d’art inuit d’une valeur historique et documentaire capitale. Vous avez mis en valeur une des plus belles collections d’art inuit du Canada.

Dès le départ vous avez su tisser des liens avec d’éminents spécialistes pour valoriser ce patrimoine artistique inestimable et vous êtes attaché à partager votre passion et votre attachement au peuple et à la culture Inuit.

En 1999 vous avez créé à Québec le seul musée dédié à cet art au Canada, musée dont la réputation a rayonné bien au-delà des frontières canadiennes.
Je voudrais à cet égard saluer le travail accompli par votre épouse, muséographe de formation, qui a magnifiquement mis en valeur une collection unique et remarquée, permettant ainsi au visiteur de comprendre et d’apprécier le peuple inuit et sa culture.

Le Président de la République française qui a effectué une longue visite du musée en 1999 puis une nouvelle visite en 2003 a apprécié la richesse et la grande qualité des pièces et vous l’a fait savoir dans une de ses lettres : je cite « je souhaite que les musées français et en particulier celui du quai Branly qui sera consacré aux premières nations, puissent s’enrichir de votre expérience et de vos conseils ; »

Vous mettez en place des partenariats avec d’autres musées désireux d’accueillir vos expositions. Vous avez ainsi mis votre collection à disposition des plus prestigieux musées d’Europe et d’Amérique du Nord.

Votre musée a largement contribué à la mise en circulation de deux expositions itinérantes intitulées : Inuit « quand la nature prend forme et Miniatures inuit »

En France ces expositions ont été présentées au Muséum d’histoire naturelle de Lyon, à Montélimar, au musée de l’homme à Paris, sous le haut patronage du Président de la République française, puis à Toulouse. Elles ont attiré bon nombre de visiteurs et ont connu un vif succès.

Vous avez fait récemment le choix de ne pas conserver votre musée privé. La promotion de votre collection extraordinaire, constituée de 2635 œuvres dont plus de 2100 sculptures sera désormais assurée par le Musée national des beaux-arts de Québec qui en a réalisé l’acquisition grâce au don que vous avez effectué et à la contribution financière d’hydroquébec. Ainsi la collection qui sera conservée et présentée dans les meilleures conditions sera accessible à un très large public et maintenue à Québec comme vous le souhaitiez.

Pour votre contribution majeure au rayonnement et à la promotion de la culture des Premières nations et votre engagement à la promotion de son art, la France qui attache une grande importance à la préservation de cette culture vous dit aujourd’hui son respect, son admiration et sa reconnaissance.

Raymond Brousseau, au nom du Président de la République, nous vous remettons les insignes de chevalier de l’Ordre National du Mérite.

publié le 28/01/2009

haut de la page